Avec le temps…

Depuis quelques semaines le temps c’est figé, comme si on avait appuyé sur pause et que le film c’était arrêté. Moi qui ces derniers mois courait, m’agitait, remplissait mon agenda d’occupations plus ou moins enrichissantes, je me retrouve aujourd’hui presque à l’arrêt. Face à moi-même, je me redécouvre peu à peu. J’apprends à passer de longs moments seule. J’écoute la nature et ma petite voix intérieure, je réfléchis, j’analyse mes ressentis, je me connecte à mes émotions et les laisse me parler.

Ces espaces de solitude me permettent de faire émerger des sentiments, des souvenirs jusque là enfouis. Tous ces évènements, ces blessures auxquels je ne voulais pas me confronter et dont je pensais avoir fait le deuil se sont rappelés à moi. Aucune distraction ne pouvait m’en détourner.

Résultat d’images pour citation le temps

J’ai choisi d’utiliser ce temps disponible à foison pour me pencher sur mes désirs, mes envies, mes rêves. Quelle est ma vision du futur ? Est-ce que je souhaite vraiment qu’il ressemble à ma vie passée ? Tant de choses se bousculent dans ma tête. Tant d’idées, tant de souhaits, tant de projets oniriques ou pas d’ailleurs. Bizarrement plus le mouvement se ralentit, plus ma soif de vivre est intense. Je suis calme en apparence et pourtant je bouillonne. Comme si j’étais en attente, comme si tout ce remue-ménage intérieur attendait de se pacifier et de se mettre en ordre, pour pouvoir se créer à l’extérieur.

Alors, je laisse le temps opérer sa magie et les choses évoluer à leur rythme. Je ne dis pas que l’impatience ne me gagne pas à certains moments. L’angoisse du vide m’envahit parfois. Je me dis qu’il y a tant à faire, mais je sais qu’il est important pour moi de prioriser mes ambitions. J’ai souvent eu cette tendance à me lancer dans pleins d’activités diverses et variées sans vraiment m’investir complètement dans l’une d’entre elles. Je crois que si je veux avancer dans ma vie, j’ai besoin aujourd’hui de définir un cap même si l’inconnu à sa place également.

Car l’existence est faite d’opportunité diverses. Je remercie pour ce temps qui m’est donné et j’en comprend l’importance.

Prendre soin de soi et aussi se laisser le loisir de ne rien faire pour juste être présent à soi. Être dans l’instant, s’ouvrir à ce qui cherche à éclore. C’est dans cette pause que sa créativité peut s’exprimer, que les idées jaillissent et surtout que l’on se retrouve.

A force de s’éparpiller finalement nous ne faisons rien complètement. Notre esprit est sans cesse occupé à une tâche future ou ressasse le passé. Nous ne sommes jamais vraiment Là, Présent. Il est si difficile d’être ici en conscience à tout moment, juste dans l’instant. Nos pensées divaguent souvent. Et pourtant le bonheur est là, dans la jouissance du temps passé avec ses amis, sa famille, son ou sa amoureux(se) sans se laisser divertir par nos préoccupations et spéculations sur l’avenir.

Parfois nous préférons nous projeter et nous illusionner dans un avenir qui nous semble plus radieux : nous trouverons enfin l’homme ou la femme de notre vie, nous aurons le travail parfait, nous serons pleinement épanouis, etc… Nous cherchons dans le devenir ce qui nous manque aujourd’hui et attendons notre salut du futur, mais qu’en est-il de l’ici et maintenant ? Si nous profitions de cette belle journée ensoleillée, dégustation le bon repas qui est devant nous, nous laissions « emporter « par l’odeur du café du matin… Bref ces instants de bonheur fugaces mais actuels. Soyons dans la gratitude de ce que nous avons Là, dans le présent. Car c’est cette attente d’un « meilleur » à venir qui nous plonge dans la frustration, l’impatience et l’insatisfaction.

Le calme extérieur permet l’apaisement du corps mais nous avons tous besoin de ce repos intérieur. C’est par lui que nous accédons à la connexion avec nous-même et que les prises de décisions et notre épanouissement sont possible. La contemplation, la méditation sont  des ressources pour  cesser les agitations intérieures, prendre de la distance et retrouver son énergie.

Comment prendre le temps?

  • Quel est ton bénéfice à ne jamais avoir de temps pour toi? Que cherches tu à combler?
  • Poses un temps rien que pour toi. 10mn par jour pour « Ne Rien faire »
  • Fais le point sur tes activités, tes rendez-vous inscrits dans ton agenda. Hiérarchises les selon leur ordre d’importance de 0 à 10. Gardes ceux qui ont du sens pour toi. Supprimes ceux qui n’en ont pas et qui ne t’enrichissent pas
  • Prends conscience de ta respiration par l’exercice de cohérence cardiaque ( 3 fois par jour ). Cela te permettra de te recentrer. Respires par le ventre

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.