Face au changement

Angoisse, blocage, incertitudes mais également énergie, enthousiasme et joie, voilà ce que m’évoque le changement.

En regardant en arrière, je prends conscience de ce besoin de remettre en question mes acquis, de sortir d’un quotidien fait d’habitudes. J’ai toujours eu cette propension à aller vers la nouveauté, découvrir, apprendre, évoluer, grandir. Une part de moi est ouverte à cette soif d’apprentissage, à une vie sans cesse renouvelée, plus en adéquation avec le développement de mon Être également. Je chemine et me transforme grâce au mouvement perpétuel de l’existence. Rien n’est permanent. Nous sommes faits de changements. C’est le propre de la vie humaine. Chaque nouvelle expérience de vie, nous amène à nous métamorphoser, tente de nous conduire à la sagesse et à une reconnexion à soi.

Les épreuves de la vie ne sont là que pour nous confronter à nous-mêmes, pour que nous prenions conscience de nos besoins, de notre puissance interne.

Mais malgré tout, le changement fait peur. Sortir de sa zone de confort, même si celle-ci nous apparait parfois comme inconfortable, est plus difficile que d’aller vers un Inconnu plus radieux.

Je sais aujourd’hui que mon épanouissement passera par le départ de mon travail actuel, cependant cette perspective me crispe, me paralyse. J’ai peur de ce trou béant devant moi, de ce vide dont j’ai la phobie. Qu’y a-t-il derrière cette porte fermée ? Ai-je la force, les capacités, suis-je à la hauteur de ce nouveau challenge ?

Les cartes sont redistribuées et un nouveau jeu commence, dont je ne connais pas encore ni les participants, ni les règles exactes. Ce qui est sûr c’est que ce n’est que par l’expérience que je pourrais devenir un meilleur joueur.

Alors je me demande comment faire face à cette peur. Comment l’accepter, l’apprivoiser, la dépasser ? Car elle est là, au creux de mon ventre, dans la tension de mes épaules et dans la douleur de mes cervicales. Impossible de l’oublier.

Plutôt que de me confronter directement à elle, en me forçant à travailler sur mon nouveau projet professionnel, je la contourne en essayant de développer ma part créative. Je lis, je marche, je peint, j’écris. Je me nourris de créativité dans la certitude que celle-ci m’ouvrira vers une meilleure connaissance de moi-même, de l’axe que je souhaite donner à mon coaching, m’aidera à faire émerger des idées nouvelles pour la création de mon site internet.

Je sais que je repousse ainsi la part administrative qui me rebute, mais je crois profondément que c’est en étoffant mon Être que je serais plus à même par la suite d’affronter le domaine plus « matériel » de mon projet. Telle est ma stratégie en tout cas.

Je prends le pari qu’en changeant de perspective et en trouvant une solution autre que celle qui apparaitrait comme sensée, je pourrais apaiser la partie de moi qui a besoin de sécurité et de confiance.

Selon la théorie de Palo Alto : « le vrai problème c’est de vouloir faire toujours plus de la même chose ». Finalement la solution apparait comme le problème ( Paul Watzlawick).

En essayant de nier ma peur et en me disant qu’il fallait absolument que je commence à travailler sur l’édification de mon projet, mon angoisse se faisait encore plus présente et m’empêchait toute avancée. Lâcher du lest et accepter que pour l’instant, je prends le temps de déployer une autre part de moi me rend plus sereine et me conduit finalement à plus d’enthousiasme face à ce nouveau challenge qui s’annonce.

Comment faire face aux changements :

  • Définir clairement le problème en terme concret
  • Examiner les solutions déjà essayées
  • Définir clairement le changement auquel on veut aboutir
  • Formuler et mettre en œuvre un projet pour effectuer ce changement
Résultat d’images pour citation changement francais

Comment aller vers le changement, vers une nouvelle habitude?

  • La méthode des petits pas. Choisissez une chose à modifier et faites le petit à petit. Déterminer un plan, palier par palier.
  • Définir clairement votre objectif : où, quand, comment, à quelle fréquence? Noter le sur un agenda, sur un tableau visible dans la maison… Donner vous rendez vous à cette heure et ce jour là.
  • Noter quels seront les apports de ce changement, à quel besoin répond t-il? Quels pourraient être les freins? Comment pourriez vous les surmonter?
  • Partager le avec d’autres personnes si c’est possible. Demander de l’aide si vous sentez que vous allez flancher
  • Parlez vous, encouragez vous, faites preuve de bienveillance à votre égard. Trouvez un mantra qui vous accompagnera tout le long de ce challenge
  • Félicitez vous. Remerciez vous en vous offrant un cadeau pour votre régularité, vos efforts

Pour en savoir plus :

« Changements paradoxe et psychothérapies » P. Watzlawick / J. Weakland / R. Fisch

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.