Renforcer sa puissance intérieure

Pendant mon stage Yoga du son, j’ai effectué un soin avec le formateur. En lui faisant part d’une partie de mon histoire et notamment le fait que mes deux parents étaient décédés, les mots qu’il a prononcé m’ont percuté. « Mais vous avez dû vous sentir bien seule. Je ne suis pas surpris que vous ayez mis en place une protection ».

Est ce que je me suis sentie seule? …Oui très certainement. Est ce que j’ai eu le sentiment de devoir me protéger face au monde extérieur? … Sans aucun doute. Est ce que j’ai eu la sensation que personne ne serait là pour me soutenir émotionnellement? Encore oui…

J’ai construit cette barricade, porter ce masque parce qu’autour de moi je ne voyais qui aurait pu comprendre ce que j’éprouvais. Je voyais les gens que je côtoyais souffrir eux-mêmes, pris dans leurs propres tumultes intérieurs. Vers aurais je donc pu me tourner? Alors j’ai enfui mes tourments et prétendu qu’ils n’existaient pas.

Aujourd’hui, je lève peu à peu cette protection car je prends conscience qu’elle me dessert plus qu’elle ne m’aide. Je comprends l’importance de renforcer ma puissance intérieure, de faire circuler mon énergie vitale. C’est elle qui me permettra de lever complètement le voile, de ne plus craindre de me laisser emporter par les bourrasques de la vie.

Alors je travaille cette part de moi. Je m’ancre, je m’écoute, je chante, je marche dans la nature et fais des exercices de respiration.

Ma formation en yoga du son m’a également ouvert à cette approche : purifier puis ré-énergiser son corps. S’unifier avec le « divin », le monde qui nous entoure. Ouvrir notre esprit, notre coeur, voir plus grand.

Nous ne sommes qu’une petite partie du Tout. Nous pouvons accéder grâce aux sons et à la méditation à un espace tellement immense, à une autre vision de l’existence, faite d’amour et de partage. Quand notre énergie se lie à l’énergie de la Terre, la « grâce » nous touche en plein coeur et nous saisissons la beauté de l’existence et des liens qui nous unissent.

Alors dans ces moments là, je ne me sens plus seule. Je sens tout cet amour autour de moi. Je me sens protégée et soutenue. J’essais de garder en mémoire ces instants de plénitude dans les moments de doute. Ils me rappellent pourquoi je continue sur mon chemin.

Ce temps de communion dans le chant de mantras, la portée de nos voix vers le ciel, tous ensemble dans un seul choeur, me font encore ressentir cette chaleur dans mon coeur.

Alors je remercie pour ces moments suspendus, pour cet espace de bienveillance où j’ai pu Être tout simplement. Je remercie pour cette libération, pour cette connexion au « divin ». Et je continue ma route un peu plus consciente, un peu plus ouverte au monde qui m’entoure et plus connectée à mon coeur.

Je souhaite faire l’expérience d’une relation saine, dans l’ouverture. Être en confiance et poser ma tête sur l’épaule d’un homme, me sentir soutenu, avoir quelqu’un à mes côtés, non pour me porter, mais juste une présence bienveillante pour partager, communiquer, être écoutée. Découvrir ce que le mot amour veut vraiment dire dans toute sa puissance. Voilà je pense quand je saurais que j’ai réellement réussi à lâcher ma protection et ouvrir pleinement mon coeur.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.